Faune & Flore

“Botaniste : c’est un monsieur, avec un short (il sort plutôt à la bonne saison), des chaussures de marche ou des bottes en fonction des lieux fréquentés, il porte des lunettes, il a des cheveux ni trop courts ni trop longs mais forcément ébouriffés et pas très abondants. Il porte une besace où l’on peut imaginer qu’elle contient, au minimum, une loupe, un carnet et un crayon (pour prendre des notes, faire des croquis…), un cahier avec des feuilles de papier buvard pour stocker les précieux échantillons et… la ou les flores. Il est donc plutôt dehors, déterminé, marchant, escaladant, sautant comme un cabri, jusqu’au moment où il tombe en arrêt devant l’objet de ses recherche et là… accroupi, puis assis, sans bouger, il tient du bout des doigts, avec précaution, en regardant longuement sous toutes les coutures ce que nous appellerions, nous les non-botanistes une “herbe”. Il ouvre alors sa flore, et ses yeux se posent à tour de rôle sur la plante, puis la flore, puis la plante, puis la flore, puis la plante, puis… Et cela avec une telle concentration que plus rien n’existe autour.”

Magnanon, Les Botanistes, 2015

1