Nouvelle-Zélande

Je regrette que la botanique ne soit pas considérée comme essentielle dans l’éducation de tout un chacun. Avoir une petite connaissance des plantes accroît largement l’intérêt d’une visite ou d’un voyage dans une contrée, qu’elle soit proche ou lointaine. D’après moi, être capable de reconnaître et d’interpréter les choses, participe grandement à la joie de vivre

Ernst Wilson, chasseur de plantes, 1927

 

4

Les commentaires sont fermés